Ville durable

AGENDA 21 / Principe

Logo_national

LES EDITOS

Les élus (représentés par le Maire) et les agents municipaux (représentés par la Directrice Générale des Services) sont les garants du bon fonctionnement en interne de l'Agenda 21. En effet, ce sont eux qui pilotent cet outil territorial, qui assurent le suivi des actions mises en place et qui représentent les principaux interlocuteurs auprès des autres acteurs du territoire (habitants et partenaires).


Le Maire : Réné VINZIO

" Certains pourraient penser à un outil électoral à la mode, un gadget, une utopie ! Mais aujourd'hui, l'Agenda 21 beaucoup critiqué et moqué, débouche pour sa nouvelle version, sur une prise de conscience indéniable d'une majorité de la population. Confrontés au changement de climat incontestable, au problème prégnant des ressources et de la qualité de l'eau, de la pollution atmosphérique de plus en plus visible sur la plaine de la Limagne, les citoyens deviennent de plus en plus sensibles à leur devenir, mais surtout à celui de leurs enfants et petits enfants. Mais l'Agenda 21 ne se résume pas à l'environnement, il concerne aussi nos comportements de chaque jour, pour permettre d'améliorer le vivre ensemble, retrouver solidarité et respect de nos semblables. En particulier celles et ceux qui sont les plus vulnérables, piétons, cyclistes, personnes âgées ou souffrant de handicaps. Souvent cette démarche fait appel simplement au bon sens, bon sens que possédaient nos aînés et que nous avons progressivement perdu et oublié de transmettre à nos enfants. "

Le Maire
René Vinzio



La Directrice Générale des Services : Sylvie LAFOND

" Échelon territorial de proximité immédiate, la Commune s’affiche comme un acteur de premier plan du Développement Durable et ce, dès les premières années de l’apparition du concept, avec la promotion de l’Agenda 21, en tant qu’outil local pour la promotion d’un développement économique efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable pour le XXIème siècle, lors du Sommet de la Terre de Rio de 1992.

Dès lors comment pour la Commune assumer pleinement le rôle fondamental qui lui est dévolu dans la préservation et la sauvegarde du patrimoine transmis aux générations futures ?

En rassemblant et fédérant citoyens, engagés ou non, jeunes et moins jeunes, associations, entreprises, élus et agents municipaux autour de dynamiques communes aux termes desquelles chacun aura conscience de participer à son niveau à la construction d’un monde où ses enfants verront leurs conditions de vie améliorées.

La Commune se doit ainsi d’être un véritable moteur en impulsant les rencontres et les échanges entre tous ces acteurs car le Développement Durable est l’affaire de tous.

Devenu désormais une composante à part entière de l’organisation administrative et fonctionnelle des entreprises, services étatiques, collectivités territoriales et organismes divers, le Développement Durable imprégnera totalement la restructuration des services engagée par la Commune de Pont-du-Château en septembre dernier.

Construite selon une démarche participative, de manière à ce que chaque agent puisse faire connaître son ressenti, la mise en place d’une nouvelle organisation des services vise à répondre à deux objectifs simples : améliorer l’efficacité du service rendu aux usagers tout en permettant aux agents de s’épanouir pleinement dans leur environnement de travail. Le bien-être au travail doit en effet être pensé comme élément dynamisant de la qualité du service public, en ce que les agents bénéficiant de conditions de travail meilleures auront davantage envie de s’investir dans la conduite et la mise en œuvre des politiques publiques locales et deviendront force de proposition, permettant ainsi à la collectivité d’être au plus près des attentes et besoins des administrés.

Le Développement Durable, dans la mesure où il amène Chacun à s’interroger sur ses besoins et priorités par rapport à l’Autre, est une chance offerte à la Société de changer durablement. "

La DGS
Sylvie LAFOND

LA DEMARCHE

Pont-du-Château a initié les premières démarches de mise en place d'un Agenda 21 depuis 2006. La première version (2007-2010) et la deuxième (2012-2015) ont permis de réaliser différentes actions, de plus ou moins grandes envergures (voir le Bulletin Municipal de Juin 2016 - p18/19).

Dès 2016, la commune s'est préparée à élaborer une nouvelle version. Cette initiative a été l'occasion de s'interroger sur ce qui avait été réalisé jusqu'ici, de faire le point sur les atouts et faiblesses des versions précédentes et de proposer une version plus adaptée aux besoins du territoire castelpontin.

Durant 6 mois, l'Agenda 21 a été analysé, remis en question et transformé pour aboutir à une version 3 "nouvelle génération" !
Pendant cette période, un important travail de sollicitation des acteurs territoriaux (élus, agents communaux, habitants et partenaires) a aidé à mettre en avant leurs besoins, leurs attentes et les priorités pour leur ville. La synthèse de ces sollicitations, couplée aux nouveaux enjeux de la commune (liés à son évolution), ont alors permis de déterminer plusieurs thématiques, au sein desquelles différentes actions phares ont été choisies.

LA SYNTHESE

Les fiches pédagogiques

Fiches pédagogiques - Vers la version 3 de l'Agenda 21

Vous pouvez consulter librement le document de synthèse "Fiches pédagogiques - Vers la version 3 de l'Agenda 21".

Ce document récapitulatif regroupe toutes les informations essentielles :
- Qu'est-ce que le développement durable et l'Agenda 21 ?
- Qu'est-ce qu'on peut retenir sur les dix années de démarches réalisées ?
- Quelles méthodes ont été employées pour préparer la version 3 ?
- Quels sont les retours des différents acteurs territoriaux (agents communaux, élus, habitants et partenaires)
- Quels sont les nouveaux enjeux propres à Pont-du-Château ?
- Quelle est la nouvelle méthodologie pour la version 3 ?
- Quelles sont les thématiques retenues ?

N'hésitez pas à diffuser et/ou à utiliser ce document !
Il peut servir de support pédagogique pour les écoles ou pour des réunions (associations, conseils de quartier, etc.).

>>> Le document est également consultable au format papier à l'accueil de la mairie.

La vidéo durable

Vidéo durable 2016

[Format .wmv supporté par VLC ou Lecteur Windows Média]

La "vidéo durable" est un moyen original de donner la parole aux jeunes castelpontins et de se rendre compte de la vision qu'ils ont du monde aujourd'hui.
Durant l'été 2016, une trentaine d'enfants de l'Accueil de Loisirs a été interviewée au sujet du développement durable.
Voici des exemples de questions qui leur ont été posées :

- Penses-tu qu'il faut sauver la planète ? Pourquoi selon toi ?
- Qu'est-ce qui te fait peur dans le monde aujourd'hui ? Comment l'imagines-tu quand tu seras grand ?
- Quel métier aimerais-tu faire ?
- Qu'est-ce qui te rend heureux ? Malheureux ?
- Que signifient les termes "solidarité", "vivre ensemble", "richesse", "démocratie", "éducation" pour toi ?

Les "balades" de quartiers

Carte La Pradelle
Carte Le Pont
Carte Le Bourg
Carte Le Plateau


Durant l'été 2016, les référents des 4 quartiers (définis par les Conseils de quartiers depuis 2014) ont été sollicités pour réaliser des "balades urbaines" Elles ont permis de mettre en évidence les problématiques spécifiques à leur cadre de vie et de discuter plus largement sur les envies et besoins des habitants.
Les échanges sont récapitulés sous forme de carte par quartier.

Le "jeu" des post-it

Jeu des post-it

Le 4 juillet 2016, les 4 conseils de quartiers ont été réunis pour présenter, dans un premier temps, les travaux en cours dans la commune et, dans un second temps, pour expliquer la démarche Agenda 21. A cette occasion, les habitants et élus présents ont participé à un "jeu", dont la règle était simplement d'indiquer, de manière anonyme (seul l'âge et le sexe étaient à préciser), sur des post-it différents, les réponses à ces trois questions :
- Qu'est-ce qui fait votre bien-être ?
- Qu'est-ce qui fait votre mal-être ?
- Qu'est-ce qui contribuerait à améliorer votre bien-être ?

Ce jeu a permis de mettre en évidence des éléments importants à prendre en compte dans l'élaboration de la version 3 de l'Agenda 21.